Étude de cas

Secteur

Biens de consommation

Siège de l'entreprise

Suisse

Nombre d'employés

273 000

Vaste étude de cas mondiale dans le secteur des biens de consommation : optimiser la vitesse, l'agilité et la collaboration grâce à une vision de bout en bout de la chaîne d'approvisionnement

Résultats commerciaux obtenus grâce à Udemy

⇩⇩⇩
Réduction des coûts d'emballage et de transport
⌧⌧⌧
Décloisonnement des silos au sein de la chaîne d'approvisionnement
⥁⥁⥁
Mise en place d'un meilleur calendrier de production

Détails de l'étude de cas

La plus grande entreprise de produits alimentaires et de boissons au monde. Qu’il s’agisse de délicieux aliments d’origine végétale, de produits à base de café, de chocolats ou de concepts nutritionnels révolutionnaires, l’entreprise s’engage à atteindre son objectif : améliorer la qualité de vie de chacun par l’alimentation. Son succès est dû à sa culture innovante, qui lui permet d’améliorer constamment ses produits et de rationaliser son efficacité en interne. Depuis 2019, l’entreprise a concentré ses efforts sur l’amélioration de sa vitesse, de son agilité et de sa collaboration de manière générale. Cette initiative lancée à l’échelle de l’entreprise a été pilotée par le PDG et s’est étendue à tous les niveaux de l’organisation. La principale question à laquelle il fallait répondre était la suivante : « Que devons-nous faire pour renforcer notre entreprise ? » Le responsable de la chaîne d’approvisionnement a mis sa division au défi de trouver des moyens de créer un état d’esprit cohérent pour la chaîne d’approvisionnement et de rechercher des opportunités de collaboration et de décloisonnement.

Diffuser les connaissances sur la chaîne d'approvisionnement à l'échelle de l'entreprise :

Auparavant, l’entreprise proposait un cours d’introduction à la chaîne d’approvisionnement qui prenait la magnifique forme d’un classeur d’écolier à l’ancienne. Ce programme durait de quatre à six heures et était animé en direct par un formateur. La difficulté résidait dans le fait que la division de la chaîne d’approvisionnement s’était considérablement développée, jusqu’à inclure 26 centres de distribution, deux principaux sièges et 1 100 employés. Pour le nouveau programme, l’entreprise souhaitait :

• Étendre le programme à tous les employés souhaitant en savoir plus sur la chaîne d’approvisionnement, et pas seulement aux équipes d’entreprise.

• Intégrer les méthodes de travail, les processus et les outils de l’entreprise dans le programme.

• Créer un processus d’apprentissage plutôt qu’une activité ponctuelle.

• Bien que le programme ait été lancé avant la pandémie, il a permis d’assurer la sécurité des employés pendant la pandémie mondiale grâce à sa dimension virtuelle.

Excellence de la chaîne d'approvisionnement grâce à l'apprentissage personnalisé et au développement du leadership

Après avoir étudié plusieurs options, l’entreprise a découvert la Leadership Academy lors d’une cérémonie de remise de prix d’apprentissage. Elle a été très impressionnée par le contenu de l’Université d’État de Pennsylvanie, l’apprentissage en groupe et la capacité à intégrer cette initiative à celles existantes de l’entreprise. Ensemble, l’entreprise et la Leadership Academy ont décidé de mettre à profit le programme en cinq semaines de l’Université intitulé « Achieving Supply Chain Excellence ».

Facteurs de réussite

• Initiative menée par la direction. Avec son équipe de dirigeants, le responsable de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise a soutenu l’initiative et a participé à un cours complet de deux semaines qui comprenait des exemples de sessions tirées du programme de cinq semaines qui était à l’étude. Ce fut une réussite qui s’est traduite par un déploiement complet auprès de l’ensemble des 2 000 employés travaillant dans la chaîne d’approvisionnement aux États-Unis.

• Le leader est le formateur. Ce concept a été un facteur de réussite clé pour le programme de l’entreprise. Différents membres de l’équipe dirigeante ont été choisis pour animer chacun des cinq événements hebdomadaires en direct pour près de 20 groupes, avec le soutien d’experts en la matière. L’implication des participants a ainsi été renforcée, ce qui leur a permis d’interagir avec les membres de l’équipe dirigeante et de donner aux PME une visibilité au sein de l’entreprise. Les leaders ont pu parler directement de la manière d’appliquer les sujets abordés dans le travail quotidien.

• Apprentissage progressif, au rythme de chacun. Les participants ont jugé plus facile de consacrer 30 minutes par jour à l’apprentissage virtuel plutôt que de devoir quitter physiquement le bureau pendant plus de deux jours. Ils ont pu suivre l’apprentissage à leur rythme au moment et à l’endroit qui leur convenaient le mieux.

Comité directeur. Le programme a été conçu en collaboration avec un comité directeur. Pour accélérer le processus, le responsable de la chaîne d’approvisionnement a demandé à l’équipe de gérer la conception du contenu et de participer à l’élaboration et à la vérification de chaque aspect du programme. Le comité a finalement partagé le plan avec l’équipe de direction, ce qui a accéléré le processus d’approbation et de mise en œuvre.

• Membres du comité. Les membres du comité directeur ont été choisis de manière à représenter différents experts au sein de la division et à représenter tous les niveaux d’expérience de la chaîne d’approvisionnement. Cela a permis de créer une offre complète qui prend en compte et adopte différentes manières de penser.

• Vérification du contenu. Les membres du comité ont été divisés en équipes de deux et trois personnes pour vérifier le contenu. Chaque groupe était composé d’un expert en la matière et d’un novice. Les différents niveaux d’expérience ont été particulièrement utiles lors de la vérification du contenu. Les équipes se sont penchées sur les problèmes de contenu trop élémentaire ou trop complexe dans le but de répondre aux besoins de 85 % des participants.

• Contenu personnalisé. Le recours par l’entreprise à d’anciennes caricatures dans les vidéos de formation a permis d’intégrer le style de l’entreprise au contenu de Penn State. Les participants ont indiqué avoir apprécié le point de vue et les insights externes fournis par la faculté de Penn State, ainsi que les idées d’application fournies par les experts internes de l’entreprise.

• Application concrète. Le projet de synthèse final a intégré des modifications métiers qui évoluaient en raison de l’automatisation. Cela a permis aux participants non seulement de se familiariser avec le nouveau processus, mais également de réfléchir à l’impact qu’il peut avoir sur leur travail quotidien.

Résultats commerciaux

• Décloisonnement des silos au sein de la chaîne d’approvisionnement

• Réduction des coûts d’emballage et de transport

• Standardisation des technologies

• Contribution à l’alignement des indicateurs clés de performance sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement

• Identification de nouvelles opportunités d’automatisation pour réduire les coûts

• Sensibilisation à l’impact potentiel d’une décision unique en amont et en aval sur d’autres fonctions

• Les groupes mixtes de contributeurs de différentes fonctions ont facilité la collaboration en permettant aux participants de poser facilement des questions au quotidien

• Création d’un langage commun avec des objectifs communs et des responsabilités partagées

• Mise en place d’un meilleur calendrier de production

Solution : après avoir étudié plusieurs options, l'entreprise a découvert la Leadership Academy lors d'une cérémonie de remise de prix d'apprentissage. Elle a été très impressionnée par le contenu de l'Université d'État de Pennsylvanie, l'apprentissage en groupe et la capacité à intégrer cette initiative à celles existantes de l'entreprise. Ensemble, l'entreprise et la Leadership Academy ont décidé de mettre à profit le programme en cinq semaines de l'Université intitulé « Achieving Supply Chain Excellence ».

Nous sommes votre partenaire stratégique.
Progressons ensemble.